+32472703613 info@clairehoffmann.be

Préparation à l'accouchement

Claire Hoffmann

Pour les femmes à toutes les étapes de leur vie

Explication

La grossesse et l’accouchement sont des étapes de grandes transformations pour votre corps, avec des impacts psychologiques et physiques (anxiété, rétention d’eau, tensions ligamentaires, douleurs aux côtes, fuites urinaires…). La kinésithérapie prénatale aborde tous ces tracas. Le but des séances est aussi de donner des réponses aux questions des parents, et des clés pour préparer avec sérénité le grand moment qu’est la venue au monde d’un enfant.

N’hésitez pas à aller aux cours en couple! Apprendre à faire les exercices aux côtés de l’autre parent peut créer de la complicité, ouvrir le dialogue, développer l’empathie et l’implication de celui qui va devenir parent et qui ne peut qu’observer de l’extérieur ce qu’est une grossesse. Il apprendra les techniques d’accouchement, à déceler les signes précurseurs de l’arrivée de bébé et à mémoriser les exercices nécessitant l’intervention de sa personne. Bref, il sera armé pour pouvoir vous aider en cas de besoin ou de coup de mou.

.

Pour quels besoins

Préparation physique et mentale

Les exercices de kiné prénatale vous apprendront notamment comment bouger votre corps pendant la grossesse, comment vous relaxer pendant le travail, comment bien respirer pendant les contractions (le pouvoir de l’expiration) et comment pousser. Figurent également dans le programme les bonnes postures, appelées positions physiologiques, qui respectent l’architecture du bassin et du corps de la femme, et qui permettent au bébé de vous aider pendant l’accouchement. Vous ferez donc travailler votre bassin (lieu d’expulsion du bébé), votre ventre (lieu des contractions), vos muscles du périnée (ressort pour l’accouchement) et votre respiration (pompe d’alimentation).

Mon approche

C’est une approche holistique, qui va prendre en compte les tensions musculaires autour du petit bassin, la qualité de la tonicité, de la réactivité, de la force du périnée, les prolapsus éventuels, tout en écoutant les symptômes urinaires, rectaux, de douleurs ou d’hypersensibilité, mais aussi les tensions musculaires du diaphragme, les inflammations intestinales et la tonicité de la sangle abdominale. Je propose en général la première séance, après l’anamnèse, de faire un bilan qui vérifiera les points cités précédemment.